Porcelets : un nouvel aliment pour sécuriser le sevrage

#nutrition animale #porc #porcelets
08 août 2022

Pour préparer au mieux le système digestif du porcelet sur la période péri-sevrage, Le Gouessant a lancé le nouvel aliment Gully Protect en 2021. Gwénola Ramonet, cheffe de produits aliments Porc, nous parle des bénéfices observés. 

« Au sevrage, le porcelet découvre un nouvel environnement et de nouveaux congénères. De plus, il passe à l’aliment solide, ce qui bouleverse son système digestif. Certains animaux peuvent alors déclarer des diarrhées en post-sevrage »,  affirme Gwénola Ramonet, cheffe de produits aliments Porc chez Le Gouessant. Pour y remédier, les nutritionnistes ont proposé un nouvel aliment de transition : Gully Protect. « La grande nouveauté, c’est « l’effet mucines ». Les mucines sont les protéines du mucus. La composition riche en fibres alimentaires provenant de caroube, avoine et épicéa, vient stimuler la sécrétion de mucus, créant une protection intestinale supplémentaire. Par ailleurs, la quantité de thréonine, un acide aminé présent dans les mucines, est augmentée dans cette formule », explique la cheffe de produits.

Éviter la médication

Gully Protect permet aussi d’améliorer la digestion de protéines et d’orienter positivement la flore intestinale. « Gully Protect facilite la démédication et apporte de la sérénité au sevrage », argumente Gwénola Ramonet. L’aliment se distribue de 10 à 35 jours d’âge, de manière à englober la période de sevrage. Ses effets sont d’autant plus intéressants que la réglementation sur l’usage des médicaments a évolué début 2022, limitant encore un peu plus le recours aux antimicrobiens.

Réduire la mortalité

Les retours du terrain sont très encourageants. « Plusieurs élevages connaissaient une mortalité de 5 % en post-sevrage avec des programmes concurrents. Avec Gully Protect, ils sont passés à 0,6 % de perte ou moins » rapporte la cheffe de produits. « Dans d’autres cas, les animaux ne mangeaient plus au moment du sevrage. Depuis qu’ils reçoivent cette formulation, les porcelets ont trouvé l’appétit et sont plus beaux à la sortie. D’autres éleveurs encore soulignent la propreté des porcelets après sevrage, avec l’absence de diarrhées et sans médication. Ce qui est intéressant, c’est qu’à chaque fois qu’un client utilise le produit, il remarque une amélioration sur ses animaux ! », conclut-elle.