Intégrer la dimension environnementale dans nos actions

Le Groupe est activement engagé dans la bio-économie du territoire. Notre « Coopérative par nature » est en recherche permanente de valorisation des productions de ses adhérents en alimentation animale ou humaine. Nous agissons également sur l’ensemble de notre chaîne de valeur, de la ferme au produit fini pour réduire nos émissions de CO2 et anticiper les effets du dérèglement climatique sur nos activités.

Télécharger la DPEF

Déclaration de Performance Extra Financière Télécharger

Préservation des ressources

La Coopérative s’inscrit dans une utilisation au plus juste des ressources naturelles et s’engage notamment à maîtriser ses consommations d’eau et d’électricité pour préserver l’environnement et les générations futures.

Le service QHSE a mis en place une politique de gestion des déchets sur l’ensemble des sites du Groupe. Le tri sélectif et le compactage sont intégrés dans les pratiques quotidiennes. Nous mettons également des actions en place pour éviter le gaspillage alimentaire.

Initiée en 2019, et poursuivie en 2020, la valorisation des invendus en alimentation humaine issus des industries agroalimentaires a été mise en place par l’intégration de pain séché à la place de blé sur notre usine de Lamballe-Armor.

En 2020, nous avons initié deux projets sur les algues. L’un a permis d’étudier la possibilité d’un nouveau métier, algoculteur, afin de remplacer les produits issus de la pêche, préserver les espèces marines et éviter la surpêche.
L’autre, nommé Aquagreen et soutenu par la Région Bretagne, devrait nous permettre d’analyser la culture des microalgues comme sources de protéines, et des acides gras, afin de remplacer une partie de l’huile de poisson.

Améliorer notre empreinte environnementale

Au sein du groupe Le Gouessant, nos usines et nos bureaux utilisent des énergies fossiles (électricité, gaz, carburant), qui émettent des émissions de gaz à effet de serre. Nous cherchons donc à :

  • Analyser nos consommations d’énergie pour les diminuer au regard de nos productions
  • Favoriser les énergies renouvelables

De plus, du fait de l’augmentation régulière des coûts de l’énergie, l’efficacité énergétique du Groupe est une condition indispensable de sa compétitivité à long terme.

Une partie de nos déchets participe à la fabrication d’énergies renouvelables via l’envoi en structures de méthanisation qui est une technologie basée sur la dégradation par des micro-organismes de la matière organique. En parallèle, nous privilégions les énergies renouvelables.

Nous privilégions l’utilisation de modes de transport alternatifs pour l’approvisionnement en matières premières tels que le ferroutage et le cabotage.

Nous suivons notre empreinte carbone à travers la « charte objectif CO2 ». Cette charte déposée auprès de l’ADEME vise à réduire notre impact environnemental sur le transport et la logistique à travers un tableau de bord de suivi des actions et des indicateurs de nos émissions de gaz à effet de serre.