Mobilité : il devient référent multi-espèces spécialiste de l’eau

#eau
18 novembre 2016
eau de boisson en élevage porcin

Laurent Guillot, ex-technicien porc, est devenu le référent multi-espèces spécialiste de l’eau en élevage. Ce nouveau poste répond à un réel besoin de terrain, pris en compte par Le Gouessant pour faire progresser les résultats de ses adhérents.

« J’ai exercé comme technicien porc chez Le Gouessant pendant 18 ans. Depuis un an, je m’occupais plus spécialement de la qualité de l’eau en élevages de porcs. Lorsque Le Gouessant a créé, en juin 2016, un poste de technico-commercial multi-espèces hygiène et traitement de l’eau de boisson, j’ai saisi l’opportunité d’évoluer dans l’entreprise. » Rattaché au service Santé Animale, Laurent Guillot travaille en étroite relation avec les équipes technico-commerciales et vétérinaire pour améliorer la qualité de l’eau en élevage.

Une ressource essentielle

« La qualité de l’eau est essentielle dans l’expression des performances et la santé animale, en particulier pour la maîtrise des pathologies digestives. N’oublions pas que pour vivre, l’animal a avant tout besoin d’air, d’eau et, seulement après, d’aliment. La ressource en eau mérite toute notre attention car il y a une relation directe entre sa qualité et la valorisation alimentaire. L’eau entre donc pleinement dans le champ de notre expertise en nutrition animale » assure Laurent.

De la source à l’animal

Ses missions vont de la source jusqu’à l’animal avec :

  • L’audit des circuits d’eau, du captage à la distribution. « Il s’agit de faire le point sur l’installation d’eau à destination des animaux et de proposer des pistes d’amélioration de la qualité de l’eau » précise-t-il
  • Le conseil pour la mise en oeuvre des produits d’hygiène et du matériel de traitement de l’eau
  • La formation des intervenants en élevage du Groupe Le Gouessant et des éleveurs sur les méthodes et matériels de potabilisation de l’eau
  • Le référencement et la vente de solutions d’hygiénisation de l’eau en élevage

« Au-delà des aspects techniques et de la responsabilité commerciale, c’est un poste à innovations où je vais réaliser, avec mes collègues et des éleveurs volontaires, des essais pour tester l’efficacité de nouveaux produits et équipements » s’enthousiasme Laurent.

Pour l’heure, il se concentre sur la qualité de l’eau en élevages de porcs et de volailles. Mais comme le précise son responsable Joël Bertin : « nous espérons étendre, à moyen terme, le conseil aux élevages bovins. Le service Hygiène et Traitement de l’eau de boisson a l’ambition de se développer. »